Décret n°49-508 du 14 avril 1949 relatif à la révision du plan de classement hiérarchique des grades et emplois des personnels civils et militaires de l'Etat relevant du régime général des retraites.

Dernière mise à jour des données de ce texte : 11 décembre 1995

ChronoLégi
ou du
Version en vigueur au 15 avril 1949

Le président du conseil des ministres,

Sur le rapport du ministre des finances et des affaires économiques et du secrétaire d'Etat à la présidence du conseil (fonction publique et réforme administrative),

Vu les articles 31 et 53 de la loi du 19 octobre 1946 portant statut général des fonctionnaires ;

Vu le décret n° 48-1108 du 10 juillet 1948 portant reclassement hiérarchique des grades et emplois des personnels civils et militaires de l'Etat relevant du régime général des retraites ;

Vu l'avis du conseil supérieur de la fonction publique ;

Le conseil des ministres entendu,

  • a modifié les dispositions suivantes

  • a modifié les dispositions suivantes

  • Le secrétaire d'Etat à la présidence du conseil, chargé de la fonction publique et de la réforme administrative, le ministre des finances et des affaires économiques, le garde des sceaux, ministre de la justice, le ministre des affaires étrangères, le ministre de l'intérieur, le ministre de la défense nationale, le ministre des travaux publies, des transports et du tourisme, le ministre de l'industrie et du commerce, le ministre de l'agriculture, le ministre de la France d'outre-mer, le ministre du travail et de la sécurité sociale, le ministre de la reconstruction et de l'urbanisme, le ministre des anciens combattants et victimes de la guerre, le ministre de la santé publique et de la population, le ministre de la marine marchande, le secrétaire d'Etat aux finances, le secrétaire d'Etat à la présidence du conseil, le secrétaire d'Etat à la présidence du conseil (radiodiffusion), le secrétaire d'Etat à là présidence du conseil (postes, télégraphes et téléphones), le secrétaire d'Etat aux affaires économiques, le secrétaire d'Etat aux forces armées (guerre), le secrétaire d'Etat aux forces armées (marine), le secrétaire d'Etat aux forces armées (air), le secrétaire d'Etat à l'enseignement technique, à la jeunesse et aux sports et le secrétaire d'Etat au commerce sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l'exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Par le président du conseil des ministres :

HENRI QUEUILLE.

Le garde des sceaux, ministre de la justice, ROBERT LECOURT.

Le ministre de la santé publique et de la population, ministre des affaires étrangères par intérim, PIERRE SCHNEITER.

Le ministre de l'intérieur, JULES MOCH.

Le ministre des finances et des affaires économiques, MAURICE PETSCHE.

Le ministre de la défense nationale, PAUL RAMADIER.

Le ministre de l'éducation nationale, YVON DELBOS.

Le ministre des travaux publics, des transports et du tourisme, CHRISTIAN PINEAU.

Le ministre de l'industrie et du commerce, ROBERT LACOSTE.

Le ministre de l'agriculture, PIERRE PFLIMLIN.

Le ministre de la France d'outre-mer, PAUL COSTE-FLORET.

Le ministre du travail et de la sécurité sociale, DANIEL MAYER.

Le ministre de la reconstruction et de l'urbanisme, EUGENE CLAUDIUS-PETIT.

Le ministre des anciens combattants et victimes de la guerre, ROBERT BETOLAUD.

Le ministre de la santé publique et de la population, PIERRE SCHNEITER.

Le ministre de la marine marchande, ANDRE COLIN.

Le secrétaire d'Etat à la présidence du conseil (radiodiffusion), FRANCOIS MITTERRAND.

Le secrétaire d'Etat à la présidence du conseil, PAUL DEVINAT.

Le secrétaire d'Etat à la présidence du conseil (fonction publique et réforme administrative), JEAN BIONDI.

Le secrétaire d'Etat à la présidence du conseil (postes, télégraphes et téléphones), EUGENE THOMAS.

Le secrétaire d'Etat aux finances, EDGAR FAURE.

Le secrétaire d'Etat aux affaires économiques, ANTOINE PINAY.

Le secrétaire d'Etat aux forces armées (guerre) MAX LEJEUNE.

Le secrétaire d'Etat aux forces armées (marine). JOANNES DUPRAZ.

Le secrétaire d'Etat aux forces années (air), JEAN-MOREAU.

Le secrétaire d'Etat à l'enseignement technique, à la jeunesse et aux sports, ANDRE MAURICE.

Le secrétaire d'Etat au commerce, JULES-JULIEN.

Retourner en haut de la page