Ordonnance n° 2020-1401 du 18 novembre 2020 portant adaptation des règles applicables aux juridictions de l'ordre judiciaire statuant en matière pénale

JORF n°0280 du 19 novembre 2020

ChronoLégi
ou du
Version en vigueur du 20 novembre 2020 au 02 juin 2021
Naviguer dans le sommaire

Article 2 (abrogé)

Version en vigueur du 20 novembre 2020 au 02 juin 2021

Annulé par Décision n°447916, 448388, 448962 du 4 août 2021, v. init.
Abrogé par LOI n°2021-689 du 31 mai 2021 - art. 8 (V)


Nonobstant toute disposition contraire, il peut être recouru à un moyen de télécommunication audiovisuelle devant l'ensemble des juridictions pénales et pour les présentations devant le procureur de la République ou devant le procureur général, sans qu'il soit nécessaire de recueillir l'accord des parties.
Le moyen de télécommunication utilisé doit permettre de certifier l'identité des personnes et garantir la qualité de la transmission ainsi que la confidentialité des échanges. Le magistrat s'assure à tout instant du bon déroulement des débats et il est dressé procès-verbal des opérations effectuées.
Le magistrat organise et conduit la procédure en veillant au respect des droits de la défense et en garantissant le caractère contradictoire des débats. Les dispositions du sixième alinéa de l'article 706-71 du code de procédure pénale sont applicables.
Les dispositions du présent article ne sont applicables devant les juridictions criminelles qu'une fois terminée l'instruction à l'audience mentionnée à l'article 346 du code de procédure pénale.

Retourner en haut de la page