Loi n° 89-874 du 1 décembre 1989 relative aux biens culturels maritimes et modifiant la loi du 27 septembre 1941 portant réglementation des fouilles archéologiques
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur du 05 décembre 1989 au 24 février 2004
Naviguer dans le sommaire

Article 11 (abrogé)

Version en vigueur du 05 décembre 1989 au 24 février 2004

Abrogé par Ordonnance 2004-178 2004-02-20 art. 7 14° JORF 24 février 2004

Le ministre chargé de la culture peut, après avoir mis le propriétaire en mesure de présenter ses observations, déclarer d'utilité publique l'acquisition par l'Etat d'un bien culturel maritime situé dans le domaine public maritime. A défaut d'accord du propriétaire, l'utilité publique est déclarée par décret en Conseil d'Etat.

Le transfert de propriété est prononcé par les tribunaux judiciaires de droit commun moyennant une indemnité versée préalablement à la prise de possession. Cette indemnité doit couvrir l'intégralité du préjudice direct, matériel et certain. A défaut d'accord amiable, l'indemnité est fixée par le tribunal.

Retourner en haut de la page