Avis de vacance d'un emploi de chargé de mission à temps plein au secrétariat général pour les affaires régionales de Bourgogne-Franche-Comté

Version initiale


  • Un emploi à temps plein de chargé de mission « modernisation et simplification de l'action de l'Etat » est vacant au secrétariat général pour les affaires régionales de Bourgogne-Franche-Comté.


    Contexte


    La préfecture de région Bourgogne-Franche-Comté anime une démarche très volontariste en matière de modernisation interministérielle de l'action publique, tant par la transformation numérique au sein des services de l'Etat que par les démarches de mutualisation et de simplification.
    A ce contexte régional d'innovation s'ajoute l'impulsion nationale portée par la DINUM (direction interministérielle du numérique), la DNUM (direction du numérique du ministère de l'intérieur) et la DITP (direction interministérielle pour la transformation publique) pour la transition numérique.
    Le poste recouvre également le développement de l'administration numérique territoriale qui s'appuie sur un opérateur de référence copiloté par l'Etat et la région : le GIP Territoires Numériques Bourgogne-Franche-Comté, avec ses 1 400 collectivités adhérentes.


    Activités principales


    Animation de la politique de l'Etat en matière de modernisation et de transformation numérique des services de l'administration en région, ainsi que de mutualisation et de simplification.
    1. Chef de projet du laboratoire régional d'innovation publique.
    Depuis septembre 2021, la préfecture de région porte un laboratoire régional de l'innovation publique de l'Etat, dont les objectifs sont les suivants :


    - définir une stratégie de l'innovation en région favorisant les synergies, la collaboration souple et agile entre services et opérateurs de l'Etat, collectivités territoriales, laboratoires universitaires, usagers, citoyens, associations, entreprises… ;
    - co-construire et partager l'innovation, en renforçant l'intelligence collective, grâce à un accompagnement méthodologique, et une offre de formations et de prestations externes si besoin.


    Dans ce cadre, le chargé de mission, accompagné par la conseillère en organisation du travail du SGAR, est chef de projet du laboratoire régional d'innovation. A ce titre il est chargé de :


    - créer une communauté des agents innovateurs au sein des services et opérateurs de l'Etat, ;
    - animer cette communauté en mobilisant les outils numériques (plate-forme collaborative, réseau social d'entreprise …) les instances de la collégialité, les réseaux métiers et d'autres outils qui restent à créer dans le cadre du laboratoire ;
    - organiser des évènements sur la transformation publique destinés à l'animation tant de la communauté que des territoires ;
    - accompagner les innovateurs dans l'animation de réunions ou d'ateliers innovants et participatifs ainsi que dans l'élaboration et la mise en œuvre de dispositifs innovants ;
    - d'assurer une veille sur la notion d'innovation en relation avec le réseau des laboratoires d'innovation existant et le monde universitaire ;
    - se former en vue d'assurer la formation des collaborateurs des personnels des agents de l'Etat aux différentes techniques innovantes de gestion de projet ;
    - mettre en œuvre les actions définies dans le cadre de l'entente partenariale Etat-région-CNFPT (mise en réseau des innovateurs de la collectivité, du CNFPT et de l'Etat) ;
    - assurer le suivi budgétaire des crédits accordés par la DITP et dédiés à la création du laboratoire régional d'innovation ;
    - participer aux évènements et formation du réseau national des pilotes de laboratoire d'innovation piloté par la DITP.


    2. Le chargé de mission de mission est la personne ressource en matière de simplification des démarches administratives, de mutualisation et de modernisation des services de l'Etat et d'utilisation des fonds d'innovation et d'outils collaboratifs. A ce titre il devra :


    - promouvoir la modernisation des services de l'Etat et la mutualisation des compétences des services par des actions d'animation auprès des réseaux métiers et des instances de collégialité (CAR, Pré-CAR, collège des secrétaires généraux de préfecture ...) ;
    - assurer le rôle de promotion, d'animation et de suivi des démarches de simplification en particulier l'usage du droit de dérogation du préfet ;
    - informer les services de l'Etat en région sur les fonds d'innovation (relayer l'information nationale) et proposer des actions de sensibilisation des services pour susciter les demandes de financement sur ces fonds ;
    - si besoin, accompagner les services dans la constitution des dossiers de candidatures au titre des fonds d'innovation ;
    - construire une information consolidée au niveau régional des projets financés par ces fonds ;
    - assurer le déploiement des outils collaboratifs nationaux et régionaux lauréats des PIA 2016 et 2019 (Plan d'investissement pour l'avenir). Le(la) chargé(e) de mission, appuyé par le webmestre du SGAR, assure l'administration générale pour les outils collaboratifs suivants :
    - TRANSNUM : portail d'applications collaboratives,
    - CAMBIOMUT : application dédiée aux prêts de ressources matérielles et immatérielles entre services de l'Etat,
    - EPORTFOLIO : application dédiée à la valorisation des compétences des agents et à la GPEEC (gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences).


    Instruire et coordonner les dispositifs du plan de relance dédiés à la transformation numérique des collectivités (ex : dispositif ITN7).
    3. Le SGAR coordonne l'administration numérique territoriale et l'ouverture sécurisée de la donnée publique. A ce titre le chargé de mission devra :


    - être le référent régional « données algorithmes et codes sources » pour porter au niveau régional le sujet de la donnée et de son ouverture en partenariat avec les autres services et en application de la circulaire du Premier ministre du 27 avril relative à la politique publique de la donnée, des algorithmes et des codes sources.
    - participer au pilotage et à l'animation du GIP territoires numériques, future agence régionale du numérique et de l'intelligence artificielle (ARN-IA) en intégrant la vision de l'Etat en région (SCORAN, SRC).
    - assurer la mission de référent RGPD pour le compte du SGAR et animateur du réseau des référents RGPD des services de l'Etat.


    Spécificités du poste/Contraintes/Sujétions


    Travail en autonomie, forte disponibilité et réactivité.
    Le poste nécessite une aptitude à organiser, à être force de proposition, à mobiliser et piloter des réseaux, ainsi qu'à nouer des partenariats. Il suppose également une connaissance des méthodes de design de service de conduite de projet et des méthodes d'accompagnement au changement (à conforter si nécessaire par la formation).
    Créativité, curiosité, esprit d'initiative, aisance à l'oral et capacité à s'exprimer en public sont attendus. Expérience, formation et implication dans les réseaux d'innovation publique seraient appréciées.
    Déplacements réguliers en Bourgogne-Franche-Comté et Paris.
    Les compétences principales requises sur ce poste :


    Connaissances techniques

    Savoir-faire

    Savoir-être

    Avoir des compétences en informatique -bureautique
    / niveau maîtrise - requis
    Connaître l'environnement professionnel
    / niveau maîtrise - requis

    Savoir travailler en équipe
    / niveau expert - requis
    Savoir gérer un projet
    / niveau expert - requis
    Savoir s'organiser
    / niveau expert - requis

    Savoir communiquer
    / niveau expert - requis
    Savoir s'adapter
    / niveau expert - requis
    Avoir le sens des relations humaines
    / niveau maîtrise - requis


    Localisation administrative et géographique / affectation :
    Préfecture de la région Bourgogne-Franche-Comté, Dijon. SGAR, Pôle des moyens, de la mutualisation et de la modernisation (3M).


    Environnement professionnel


    - activités du service :


    Le secrétariat général pour les affaires régionales est organisé en deux pôles : l'un dédié aux politiques de modernisation et de mutualisation des moyens de l'Etat et l'autre en charge du pilotage régional des politiques publiques et de la coordination interministérielle.
    Le SGAR s'appuie sur une équipe interministérielle de chargés de mission et de collaborateurs issus d'horizons professionnels très divers, experts sur des domaines d'intervention de l'Etat en région.


    - composition et effectifs du service :


    Le SGAR est composé de 70 agents.


    - liaisons hiérarchiques :


    La SGAR-Adjointe responsable du pôle Moyens, Mutualisation et Modernisation (pôle 3M), le secrétaire général pour les affaires régionales.


    - liaisons fonctionnelles :


    Au niveau national : DITP (1), DINUM (2), DNUM (3), DMAT (4) essentiellement.
    Au niveau régional :


    - le SGAR adjoint en charge des politiques publiques ;
    - les administrations et les autorités ou agences de l'Etat représentées au niveau régional et départemental ;
    - les préfectures de département ;
    - les collectivités territoriales, notamment le conseil régional ;
    - le CNFPT ;
    - le GIP Territoires Numériques en Bourgogne-Franche-Comté ;
    - les universités et établissements de recherche ;
    - le rectorat ;
    - les sociétés développeuses des applications collaboratives du SGAR ;


    (1) Direction interministérielle de la transformation publique.
    (2) Direction interministérielle du NUMérique.
    (3) Direction du NUMérique (du ministère de l'intérieur).
    (4) Direction de la modernisation de l'administration territoriale.


  • Conditions à remplir


    Peuvent être nommés chargés de mission les fonctionnaires de catégorie A, A+ ou assimilés, les magistrats, les officiers ainsi que des agents contractuels d'un niveau équivalent.
    Durée attendue sur le poste : 3 ans.


    Modalités de candidature


    Conformément aux dispositions de l'article 5 du décret du 25 mai 2009, les candidatures, accompagnées d'un curriculum vitae, d'une lettre de motivation, ainsi que, le cas échéant, du dernier arrêté de situation administrative et d'un état des services doivent être transmises, dans un délai de trente jours à compter de la publication du présent avis au Journal officiel, au préfet de région, aux adresses ci-après :


    - eric.pierrat@bfc.gouv.fr ;
    - milada.pantic@bfc.gouv.fr ;
    - laurence.jeanmougin@bfc.gouv.fr.


    Les candidats devront également tenir à disposition une fiche financière établie par leur service de départ.


    Perspectives


    L'expérience acquise sur le poste pourra être valorisée dans les secteurs publics ou privés et permettre une professionnalisation dans les démarches d'impulsion et d'accompagnement de transformation.


    Personne à contacter pour tous renseignements complémentaires


    Tous renseignements complémentaires peuvent être obtenus auprès de Mme Milada PANTIC, SGAR adjointe, milada.pantic@bfc.gouv.fr.

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 223,2 Ko
Retourner en haut de la page