Décision n° 2021/141/MASSHYLIA/1 du 13 octobre 2021 relative au projet MASSHYLIA - Installation de production d'hydrogène dans le cadre de la reconversion de la raffinerie de la Mède à Châteauneuf-les-Martigues (13)

Version initiale


La Commission nationale du débat public,
Vu le code de l'environnement en ses articles L. 121-15-1 et suivants ;
Vu le courrier et le dossier annexé en date du 1er octobre 2021 de M. Philippe BILLANT, directeur de la Plateforme La Mède du groupe TOTAL Energies et de Mme Delphine PORFIRIO, directrice Concertation Environnement de RTE, demandant conjointement la désignation d'un garant pour une démarche de concertation préalable sur le projet de création d'une installation de production d'hydrogène dans le cadre de la reconversion de la raffinerie de la Mède à Châteauneuf-les-Martigues, en application de l'article L. 121-17, et selon les modalités des articles L. 121-16 et L. 121-16-1 ;
Après en avoir délibéré,
Décide :


  • M. Vincent DELCROIX et Mme Catherine WALERY sont désignés garant et garante de la concertation préalable sur le projet de création d'une installation de production d'hydrogène dans le cadre de la reconversion de la raffinerie de la Mède à Châteauneuf-les-Martigues.


  • La présente décision sera publiée au Journal officiel de la République française.


Fait le 13 octobre 2021.


La présidente,
C. Jouanno

Extrait du Journal officiel électronique authentifié PDF - 171,6 Ko
Retourner en haut de la page