Dossiers législatifs

Ordonnance n° 2020-1636 du 21 décembre 2020 relative au régime de résolution dans le secteur bancaire

Dernière modification: 31 March 2020

  • Communiqué de presse du Conseil des ministres du 21 décembre 2020Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a présenté d’une part, une ordonnance relative au régime de résolution dans le secteur bancaire et d’autre part, une ordonnance portant diverses dispositions d'adaptation de la législation au droit de l'Union européenne en matière financière. Ces ordonnances transposent en droit français deux directives européennes sur les exigences de fonds propres (CRD5) et sur le redressement et la résolution des banques (BRRD2). Ces directives, issues du paquet bancaire de réduction des risques, contribuent à renforcer la stabilité financière au sein de l’Union européenne et représentent une avancée supplémentaire vers l’achèvement de l’Union bancaire. Ces textes contribueront notamment à améliorer la façon dont les risques sont évalués au sein des établissements bancaires. Ils permettent également d’augmenter de façon substantielle le volume des ressources qui peuvent être mobilisées en cas de défaillance pour absorber des pertes. Enfin, ces textes traduisent en droit, dans le cadre d’une procédure dite « de résolution », l’objectif de restaurer la solvabilité d’une banque sans recourir à des fonds publics, tout en protégeant les investisseurs particuliers et les déposants. Grâce à l’Union bancaire, une meilleure intégration transfrontalière des groupes bancaires européens est rendue possible, au bénéfice du financement de l’économie réelle. La surveillance des filiales européennes de grands groupes étrangers est renforcée. D’autres dispositions clarifient les modalités de fixation des exigences de fonds propres ainsi que les règles de calcul des coussins de fonds propres. Enfin, ces textes prévoient un certain nombre de dispositions relatives aux groupes bancaires mutualistes afin de tenir compte de leurs spécificités.

Dossiers législatifs

Retourner en haut de la page