Dossiers législatifs

LOI n° 2006-1667 du 21 décembre 2006 visant à faciliter le transfert des ports maritimes aux groupements de collectivités

Exposé des motifs

La loi n° 2004-809 du 13 août 2004 relative aux responsabilités locales définit la procédure de transfert des ports maritimes aux collectivités intéressées. Le processus de candidature et de désignation mis en oeuvre poursuit deux objectifs :

- favoriser et susciter l'émergence d'un accord entre les collectivités intéressées quant au bénéficiaire du transfert ;

- assurer en toute hypothèse, absence d'accord ou absence de candidature, la désignation d'une collectivité bénéficiaire du transfert.

La loi prévoit donc que les collectivités pouvaient exprimer leur candidature avant le 1er janvier 2006 pour la première candidature, la notification de cette première candidature ouvrant un délai de six mois pour l'expression de candidatures concurrentes.

Dans le cas où aucune autre candidature n'est exprimée dans les six mois, le représentant de l'État désigne la collectivité pétitionnaire comme bénéficiaire du transfert.

L'automaticité de cette disposition ne permet pas au représentant de l'État de désigner un autre bénéficiaire alors même que la collectivité potentiellement bénéficiaire aurait obtenu ultérieurement l'accord d'une ou plusieurs autres collectivités territorialement compétentes pour constituer un groupement entre elles et souhaiterait substituer à sa candidature celle d'un tel groupement dont il serait membre. L'objectif prioritaire de la loi étant la recherche d'un accord entre les collectivités, il est nécessaire de lever cette rigidité de la rédaction initiale. Tel est l'objet de la présente proposition de loi. Il se limite au cas de figure précis où la proposition de substitution d'un bénéficiaire à un autre ressort de l'initiative de la collectivité initialement désignée.

Retourner en haut de la page