Convention collective nationale des sociétés d'assurances du 27 mai 1992 - Textes Attachés - Accord sur la contribution des employeurs au financement de la formation professionnelle continue convention collective nationale du 27 mai 1992

IDCC

  • 1672

Signataires

  • Adhésion :
    UNSA banques assurances 21, rue Jules-Ferry 93177 Bagnolet Cedex, par lettre du 10 juillet 2014 (BO n°2014-34)
 

Liste des conventions auxquelles ce texte est rattaché

  • Article

    En vigueur étendu

    Considérant l'importance qu'elles attachent à la formation professionnelle, et dans le prolongement des principes et dispositions qui font l'objet du titre V de la convention collective nationale du 27 mai 1992,

    Les parties signataires conviennent de ce qui suit :

    Par référence au premier alinéa de l'article 68 de la convention collective nationale du 27 mai 1992, les dépenses annuelles de formation professionnelle au sens du titre V du livre IX du code du travail ne pourront être inférieures à 2 % à compter de l'année 1993, pour les entreprises et organismes visés à l'article 1er de ladite convention.

    Le supplément de dépenses qui en résulte sera affecté par les entreprises et organismes concernés au plan de formation (1).

    Le présent accord est conclu pour une durée de trois ans à compter du 1er janvier 1993. Les signataires se réuniront dans les 6 mois précédant son échéance pour déterminer s'il pourra ou non, avec ou sans modification, être prorogé au-delà du 31 décembre 1995 (2).

    (2) Alinéa étendu sous réserve de l'application de l'article L. 133.1 du code du travail (arrêté du 12 juillet 1993, art. 1er).


    (1) Il est rappelé qu'à la date de signature de la présente convention, les contributions de formation en alternance sont de 0,30 p. 100 des salaires, la contribution au congé individuel de formation 0,15 p. 100 des salaires. Les entreprises auront donc 1,55 p. 100 des salaires au minimum à affecter aux dépenses du plan de formation.

Retourner en haut de la page