Code de l'énergie
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur au 08 décembre 2021
  • Le ministre chargé de l'énergie peut prononcer à l'encontre de l'organisme de gestion mentionné à l'article L. 823-1 une sanction pécuniaire ne pouvant excéder 10 % du montant des frais de tenue du registre national du dernier exercice déclaré ou mettre immédiatement fin aux missions de cet organisme :

    1° Si, après mise en demeure et sauf en cas de force majeure, l'organisme interrompt, de manière répétée ou durable, la gestion du registre national des garanties ou sa publication sur son site ;

    2° Si le même organisme commet un manquement grave aux obligations réglementaires ou contractuelles qui lui incombent.

Retourner en haut de la page