Code de la santé publique
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur au 28 mai 2022
  • Les centres et structures disposant d'équipes mobiles de soins aux personnes en situation de précarité ou d'exclusion gérés par des organismes à but non lucratif peuvent délivrer, à titre gratuit et sous la responsabilité d'un médecin ou d'un pharmacien, les médicaments nécessaires à leurs soins. Cette activité de délivrance est soumise à une déclaration préalable auprès du représentant de l'Etat dans le département.


    Les conditions d'application du présent article sont déterminées par décret en Conseil d'Etat.

Retourner en haut de la page