Code de la santé publique
ChronoLégi
ou du
Version en vigueur du 07 août 2004 au 11 août 2004
Naviguer dans le sommaire du code

Comme il est dit à l'article 226-26 du code pénal ci-après reproduit :

" Le fait de détourner de leurs finalités médicales ou de recherche scientifique les informations recueillies sur une personne au moyen de l'étude de ses caractéristiques génétiques est puni d'un an d'emprisonnement et de 15000 euros d'amende. "


Retourner en haut de la page